PARTAGER

L’Association nationale de la presse sportive (Anps) a honoré les lauréats de la saison écoulée samedi au théâtre national Daniel Sorano. Une cérémonie marquée par le «show» du Roi des arènes, Eumeu Sène.

En présence du ministre des Sports Matar Ba, du représentant du Cnoss, Seydina Diagne, du président de l’Anps, Abdoulaye Thiam et de nombreuses autres autorités du monde sportif, le Gala de l’Anps s’est tenue samedi soir à Sorano. En l’absence du Ballon d’or sénégalais, l’attaquant de Liverpool, Sadio Mané (il a délivré son message par vidéo), la star de la soirée a été l’actuel «Roi des arènes», Eumeu Sène, sacré meilleur lutteur avec frappe de la saison par les journalistes sportifs.
Accompagné des membres de son écurie, sa famille et amis, le chef de file de Tay Shinger a relevé le plateau. Dans un grand boubou blanc, le «Roi des arènes» s’est réjoui du titre décerné par l’Anps. Non sans adresser des remerciements à l’endroit du ministre des Sports, son «ami», et à qui il a décerné un hommage appuyé.
Le natif de Pikine répondait ainsi aux mêmes témoignages du patron des Sports qui a prié pour qu’il reste longtemps «Roi des arènes». «Je souhaite que tu gardes ta couronne encore longtemps. Ce n’est pas le ministre qui parle, mais l’ami. Il répond toujours présent lors des drapeaux du chef de l’Etat. C’est quelqu’un de disponible et qui m’apprécie beaucoup», dira Matar Ba qui a également salué le travail de la presse sportive, autant sur le plan national que lors des compétitions internationales. Un message qu’il adressera également aux présidents de fédération, après les nombreuses performances réalisées cette année.
L’autre moment fort de la soirée aura été le message du parrain de l’édition, le président Abdoulaye Sèye Moreau, à l’endroit de la famille sportive. Un message d’humilité adressé aux sportifs et aussi à sa ville natale Saint-Louis, en citant les quartiers de Guet-Ndar et Djoloffène.

Quelques fausses notes
Il faut dire que tout n’a pas été parfait pour cette 14e édition. La grosse fausse note aura été la longue attente avant le démarrage de la cérémonie. Une interminable patience au point d’indisposer lauréats et invités de la famille sportive.
Prévu à 19h 30 pour la mise en place, la cérémonie n’a finalement démarré qu’aux alentours de 23 heures pour raison du direct avec la chaîne privée 2Stv. Du coup, ce n’est que vers les coups de 2 heures du matin que le gala a finalement pris fin. Certains n’avaient plus à cœur d’attendre la remise des derniers prix, tellement les prolongations ont duré le temps d’un autre match de football. En plus de cela, les nombreuses coupures brèves de l’électricité se sont invitées à la fête. Ajouté aux prestations des artistes dans une forêt de lauréats, la cérémonie ne pouvait que tirer en longueur.

Les Lions du beach soccer débarquent après
La dernière sera sans doute l’accueil des Lions du beach soccer qui devaient prendre le train en marche. Accompagnés du président de la Fédé de foot Me Augustin Senghor, les champions d’Afrique sont arrivés à Sorano à la fin de la cérémonie, venant de l’Aibd. Ils seront néanmoins accueillis comme des héros par le ministre des Sports et toute la famille sportive qui les a félicités pour leur brillant parcours avec au bout un 5e titre.
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here