PARTAGER

Quelque 200 personnes ont été interpellées lors de «différentes opérations de sécurisation» effectuées durant la période du Gamou, lors de laquelle 41 accidents dont 10 corporels et 31 dégâts matériels ont été relevés. Ces opérations ont été menées par les commissariats de Thiès, Mbour et Tivaouane, dans la période du 09 au 12 décembre 2016, précise un communiqué parvenu à l’APS.
Selon le bureau des relations publiques de la Police nationale, elles s’inscrivent «dans le cadre de l’exécution des missions dévolues au dispositif spécial mis en place pour le Gamou de Tivaouane».  Parmi les personnes interpellées, 15 le sont «pour vol», «05 pour détention et trafic de chanvre indien», «28 pour détention et usage de chanvre indien».
Le communiqué ajoute que 105 autres individus ont été interpellés «pour vérification d’identité», un «pour détention d’arme sans autorisation», neuf «pour ivresse publique manifeste», trois pour «coups et blessures volontaires» et neuf pour recel. Les jeux de hasard, la violence à domicile, le vagabondage et le charlatanisme figurent également parmi les motifs à l’origine de ces interpellations.
Le communiqué de presse fait par ailleurs état de 33 mises en fourrière et de la saisie de 76 motos Jakarta et de 94 calèches.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here