PARTAGER

Idrissa Gana Guèye se livre sans détour sur l’actualité particulière liée au Covid-19. L’international sénégalais revient en partie sur la situation actuelle de son pays secoué par la pandémie. Il pense que «le confinement total est impossible au Sénégal».

Avec le confinement strict décrété par les autorités françaises, les joueurs sont chez eux et s’occupent comme ils peuvent. Les médias consacrés au sport tournent aussi au ralenti. Mais certains ont trouvé l’astuce avec les lives. Ainsi, Idrissa Gana Guèye était l’invité de Canal+ Sport dans l’émission Droit dans les yeux en mode confiné».
Concernant le Sénégal, le milieu de terrain du Psg pense que le confinement total est une mesure extrême et inadaptée aux réalités sociales du pays.

«La majorité de la population vit au jour le jour»
«J’en ai parlé avec ma femme. Je lui ai fait savoir que ce qui passe ici en France avec le confinent total, est impossible au Sénégal. Parce que là-bas, la majorité de la population vit au jour le jour. Certains n’ont pas le moyen de faire des achats de vivres pour une durée d’une semaine ou un mois», a-t-il déclaré dans un premier temps.
L’ancien joueur d’Everton poursuit en préconisant le respect des mesures d’hygiène et barrières, car c’est la meilleure option pour les sénégalais et la plupart des pays africains. «Ce que je demande à mes compatriotes sénégalais, c’est déjà de respecter les consignes gouvernementales et le couvre-feu. Respecter les consignes sanitaires et la distanciation sociale. Eviter les rassemblements et les déplacements non nécessaires, ne pas se faire la bise», a-t-il laissé entendre pour conclure.
Rappelons que c’est à la mi-décembre 2019, dans la ville de Wuhan, en Chine centrale, que l’épidémie de coronavirus s’est déclarée. Elle est causée par un nouveau type de coronavirus d’abord nommé 2019-nCoV, puis renommé SARS-CoV-2, encore jamais observé avant son apparition dans cette métropole de 11 millions d’habitants. Les autorités sanitaires chinoises ont officiellement annoncé sa découverte le 7 janvier 2020. Le 30 janvier, l’Organisation mondiale de la santé (Oms) a déclaré une urgence de santé publique de portée internationale. Le 11 février, l’Oms a donné un nom à la maladie causée par ce nouveau coronavirus : Covid-19. Le 11 mars, l’Oms a requalifié l’épidémie en pandémie.
A la date du 5 avril 2020, et selon le communiqué du ministère de la Santé et de l’action sociale, le Sénégal compte 222 cas positifs dont 82 guéris, 2 décès, 1 évacué et 137 sous traitement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here