PARTAGER

Le sourire était sur les lèvres des passagers qui se sont libérés d’un confinement, qui a longtemps duré à cause de la pandémie du Covid-19. Ils ont rejoint les leurs après la levée de certaines restrictions dans le secteur du transport terrestre.
A Diourbel, Keur Gaïndé est le passage obligé de tous les voyageurs en direction de Dakar et quelques villes de l’intérieur du pays et même de la Gambie. A l’instar des autres gares routières du pays, elle a refusé du monde hier au moment de la reprise des activités. Ici, les retrouvailles ne se font plus avec les tapes amicales, mais seulement avec des sourires qui montrent le soulagement malgré les mesures barrières en vigueur pour éviter d’éventuelles contaminations avec le mouvement des personnes. Composé de 300 masques, du savon, du gel hydro-alcoolique et des bouteilles d’eau de javel, ce matériel a été mis à la disposition des chauffeurs par l’Odcav qui a aussi participé à la tenue du manifeste pour assurer la protection des personnes.
Présent au moment du départ du premier véhicule, Pape Mbaye, membre du regroupement des chauffeurs, apprécie la mesure du chef de l’Etat de rouvrir les gares : «Elle nous va droit au cœur. Nous sommes d’autant plus contents que les conducteurs de véhicules communément appelés ‘’Allo Dakar’’ ne pourront plus exercer leurs activités. Ils exposaient même la vie des passagers d’autant plus que la police d’assurances ne concerne pas plus de trois personnes.» En écho, le président de ce regroupement, Serigne Sall, garantit le respect des mesures barrières. Mais il reste un grand détail à régler : «Nous attendons les acteurs de la santé parce que nous n’avons pas de thermo-flashs et nous ne sommes pas capacités sur ce point.»
A Keur Gaïndé, le soulagement des vendeuses, comme Ndèye Diop, est aussi palpable : «Le moment tant rêvé est finalement arrivé. C’était dur ces derniers mois parce que l’essentiel de nos ressources, nous le tirons des activités que nous menons dans cette gare routière. Avec mes sœurs, nous allons respecter et faire respecter les mesures barrières édictées pour vaincre le coronavirus.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here