PARTAGER

Les riverains de l’Obélisque ont senti l’odeur du gaz jusque dans leur chambre à coucher. Mais le gaz de la polémique n’est pas encore sorti des profondeurs atlantiques. Et les flics étaient là pour réprimer les marcheurs qui voulaient mettre la pression sur l’Etat. Partout, on sent le gaz et les propos contradictoires enflamment le débat public. Où se trouve la vérité ? On est tous suspendus aux conclusions de l’enquête de Serigne Bassirou Guèye qui navigue dans une ambiance gaie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here