PARTAGER

Le Haut commandant de la Gendarmerie nationale a bouclé hier une tournée de quel­ques jours au niveau de Ziguinchor où il a annoncé le remodelage de la chaîne de commandement avec l’éclatement de la Légion sud et l’instauration de nouvelles compagnies à Nyassia, Niaguis et des commandements de compagnie à Oussouye et à Bignona.

Jean Baptiste Tine poursuit le remodelage de la Gendarmerie nationale. Il a décidé de laisser ses empreintes en Casamance en procédant à la départementalisation du commandement. La Légion sud de Ziguinchor va être amputée de la zone de Kolda, qui deviendra autonome. «Kolda va dorénavant bénéficier à son tour d’une Légion de gendarmerie», révèle le Haut commandant de la Gendar­merie nationale. Ce n’est pas tout : «Une des unités de la gendarmerie basée à Ziguin­chor va être redéployée dans le secteur du Cap Skiring, en plus de la création d’une brigade à Nyassia, Niaguis et des commandements de compagnie à Oussouye et à Bigno­na», dévoile-t-il.
Il a fait ces révélations à Ziguinchor où il était en tournée depuis quelques jours. Flanqué de ses fidèles collaborateurs, Jean Baptiste Tine, directeur de la Justice militaire, a sillonné la région de Ziguinchor pour évaluer l’activité opérationnelle dans la région. «Il s’est agi pour nous de voir ce qui va très bien en vue de féliciter nos troupes et également les manquements et les gaps afin d’y apporter avec diligence les correctifs nécessaires», a-t-il indiqué, lors d’un point de presse qui a sanctionné cette tournée en terre ziguinchoroise. De l’avis du patron de la Gendarmerie nationale, «il s’est agi dans le même temps pour le Haut commandement de la Gendarmerie nationale de remobiliser les troupes dans le cadre du processus de retour à la normalisation engagée dans cette partie sud du pays».
Par ailleurs, Jean Baptiste Tine a annoncé de nouvelles orientations en conseillant notamment ses troupes à renforcer le partenariat avec les populations, les autorités administratives, judiciaires, coutumières, leaders d’opinion dans la co-production de la sécurité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here