PARTAGER

Par Abdoulaye FALL – Correspondant

Le commissaire Yahya Tamba n’est plus le chef de service régional de le sécurité publique. La nouvelle est tombée hier dans la ville. Le commissaire a été rappelé à la Direction générale de la police nationale à Dakar. Certainement que la gestion des affrontements survenus lundi dernier, entre partisans du Pur et de la coalition soutenant Macky Sall, est passée par là.
Selon des personnes généralement bien informées, il serait reproché au commissaire de Tambacounda un certain «laxisme» dans la gestion des affrontements survenus lundi dernier. Son manque de poigne aurait eu pour conséquence le décès d’un second manifestant. Il lui aurait été également reproché de n’avoir pas escorté le cortège du Pur jusqu’à la sortie de la ville, hors de portée des jeunes de Bby. Il faut aussi indiquer que le leader du Pur, le candidat El Hadj Issa Sall n’a pas hésité à le nommer personnellement, l’accusant d’avoir voulu lui tendre un guet-apens, ainsi qu’à toute sa délégation.
D’autres personnes indiquent que l’affaire des conducteurs de motos Jakarta qui avaient, il y’a quelques mois, perturbé la quiétude des populations, aurait aussi joué dans sa défenestration. D’autres sources donnent, pour le remplacer à Tambacounda, le nom du commissaire Baldé, qui jusque-là était en service à la direction générale à Dakar.

afall@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here