PARTAGER
Amadou BA

Un « succès », c’est ainsi que la cellule de communication du ministère des Finances a présenté les 2,2 milliards de dollars d’obligations souveraines émis sur les marchés financiers internationaux (dénommées Eurobonds) mardi 6 mars 2018. Cette somme devra « servir à financer les projets d’infrastructures du Plan Sénégal Émergent (Pse) initiés par le Président Macky SALL, notamment ceux inscrits dans le budget 2018, mais aussi le rachat de certains crédits, notamment l’Eurobond de 2011 dans le cadre de la stratégie de gestion de la dette ».

Il s’agit d’une levée sur 2 étapes : «l’une d’un (01) milliard d’euros pour une maturité de 10 ans à un taux de 4,75% et l’autre de un (01) milliard de dollars pour une maturité de 30 ans à un taux de 6,75% » lit-on dans un communiqué signé par les services de Amadou Ba.

«Les bonnes appréciations de la situation et des perspectives macroéconomiques du Sénégal » ont permis d’avoir 4,75% et 6,75% comme respectivement le taux de remboursement. « Les souscriptions ont atteint plus de dix milliards USD (10,312 milliards) avec près de 300 offres pour chaque tranche.  Cet engouement sur les titres du Sénégal dénote une grande confiance du marché financier international en la politique mise en œuvre par le Président de la République, au regard des performances économiques du Sénégal, notamment la consolidation de la croissance, la baisse du déficit et la maîtrise de l’endettement (risque de surendettement faible) » informe le communiqué.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here