PARTAGER

«Pas satisfaisant» : C’est le verdict de l’audit effectué par le cabinet Kpmg à la Radio­diffusion télévision du Sénégal (Rts). Dans le rapport publié hier, le gendarme des marchés souligne ceci au terme de son audit : «(…) La Radiodiffusion télévision sénégalaise (Rts) s’est conformée de manière pas satisfaisante aux dispositions et procédures de passation et d’exécution des marchés publics au titre de la gestion 2017.» Dans son travail d’audit, le cabinet relève que des acquisitions et des services ont été passés hors procédure de passation des marchés pour un montant global de 106 millions 653 mille 655 francs Cfa. La majorité des dépenses, 62%, ayant été destinée à des travaux d’entretien de véhicules, d’achat de batteries et de pneus qui représentent pour un montant de 66 millions 324 mille 045 francs Cfa. Une pratique que le Code des marchés récuse. Raison pour laquelle les auditeurs préconisent le recours aux marchés de clientèle pour ce type d’acquisitions. Au total, les marchés qui ont fait l’objet de revue et de vérification s’élèvent à un montant total de 363 millions 678 mille 772 francs Cfa. Et selon l’Armp, les cas de non-conformité concernent l’absence de reversement des 50% provenant de la vente des dossiers d’appel d’offres, la non-exécution d’un marché de 9 millions 099 mille 605 francs Cfa attribué à Richard equipement, la non-publication de toutes les Drp revues sur le site des marchés publics en violation de l’arrêté n° 00107 du 7 janvier 2015 et un retard dans la mise en place de la Commission des marchés publics.

mamewoury@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here