PARTAGER

Les productions agricoles sont arrivées à maturité, la récolte démarrée pour certaines spéculations. Comment bien récolter, gérer les productions et commercialiser. Ce sont-là des séries d’émissions radiophoniques qu’une radio de la place, appuyée par la Radio rurale internationale (Rri), va démarrer dans les prochains jours. Pour bien réussir ces émissions, les services techniques déconcentrés de l’Etat étaient conviés à un Comité départemental de développement pour partager les objectifs et stratégies de mise en œuvre de ce projet.

Les productions agricoles sont au stade de maturité et même en phase récolte, pour certaines. La récolte, le stockage, la conservation et la commercialisation des productions requièrent des connaissances techniques et professionnelles dont ne disposent pas, forcément, les producteurs du département de Vélingara, voire de la région de Kolda. Pour maximiser leur chance de vivre de leur métier, l’organisation canadienne Radio rurale internationale (Rri) qui intervient dans la région de Kolda, en collaboration avec des radios de la place, va lancer dans les prochains jours, une série d’émissions radiophoniques liées à la thématique de la «gestion des récoltes et mécanismes de résilience», dans le cadre de son projet intitulé «Agricul­ture intelligente face au climat».
Le préfet du département a convoqué, hier jeudi, un Comité départemental de développement (Cdd) pour partager les objectifs dudit projet et ses stratégies de mise en œuvre. Etaient conviés à cette rencontre, les services techniques déconcentrés, appe­lés services de vulgarisation, qui ont l’expertise nécessaire pour traiter de ces thèmes. Il s’agit des services de l’agriculture, de la météo, de la recherche agricole, de l’élevage, de la pêche, de l’appui au développement local. Ainsi que les organisations paysannes et les radios communautaires.
Mme Ndèye Haby Ndiaye Ndong, chargée des projets à Rri : «Rri collabore avec les services de vulgarisation pour accompagner les radios communautaires dans la sensibilisation des producteurs pour favoriser les changements de comportement, renforcer leurs connaissances et l’adoption des bonnes pratiques agricoles ainsi que de renforcer leurs connaissances sur les marchés et les relations entre les acteurs des chaînes de valeur. L’atelier a pour objectif de partager les objectifs du projet, ses stratégies de mise en œuvre et pour avoir l’engagement des services techniques pour accompagner les radios.»
Dr Alioune Guèye, inspecteur départemental des services vétérinaires, a pris l’engagement d’accompagner les radios dans la mesure de sa disponibilité étant convaincu que Rri et les services déconcentrés ont la même cible (les producteurs) et les mêmes objectifs de lutte pour la sécurité alimentaire.
Rri compte, à travers ce projet, atteindre directement 2225 producteurs dans les 3 départements de la région de Kolda qui seront mis en réseaux, vont partager, poser des questions et recevoir des informations agricoles dans des plateformes digitales (Whatsapp). Des groupes d’écoute radiophonique dotés de radios solaires sont mis en place.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here