PARTAGER

Hier, on n’entendait que les doléances des enseignants dans les rues de Dakar. En Conseil des ministres, Macky Sall, qui est revenu d’un long périple à l’étranger, ne pouvait pas ne pas aborder occulter  «la gestion du climat social et les affaires intérieures». Le Chef de l’Etat a demandé aux ministres de la Fonction publique et de l’Education nationale «de maintenir un dialogue constructif avec le collectif des syndicats d’enseignants, notamment ceux regroupés dans le G7». C’est ce regroupement des syndicats les plus représentatifs qui a décrété hier une grève totale suivie de marche.

Par ailleurs, le Président Sall a demandé  au ministre de l’Education nationale «de veiller au développement de l’enseignement arabe, en améliorant les conditions pédagogiques des apprenants et le statut des enseignants».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here