PARTAGER

2020 est déclarée année commerciale de la Senelec. «Qui déclare une année commerciale doit pouvoir s’occuper de ses clients qui font son chiffre d’affaires», a dit le directeur général de la structure hier à l’atelier de partages et d’échanges entre Senelec et sa clientèle d’affaires. La rencontre vise surtout à informer les clients sur l’ensemble des investissements que la structure est en train d’effectuer pour les satisfaire, en leur donnant une énergie de qualité et disponible. Il s’est agi également de présenter l’ensemble des services de Senelec sur le commercial en vue de faciliter la consommation de l’énergie à cette clientèle d’affaires. «Nous sommes aujourd’hui à 30% de cette clientèle. D’ici la fin du premier semestre, nous allons arriver à 100%. Ce qui va traduire la dématérialisation et permettre aux agents de Senelec d’avoir un meilleur suivi de ces clients pour leur fournir tout ce qu’ils doivent comprendre pour mieux utiliser l’énergie, mais surtout mieux optimiser leurs factures», a expliqué Pape Demba Bitèye.
Le directeur exécutif de la Confédération nationale des employeurs du Sénégal (Cnes) a salué cette démarche «commerciale et responsable» de Senelec qui, selon lui, partage avec le patronat les mêmes préoccupations. «Le fait que la Senelec s’ouvre au secteur privé montre déjà qu’elle a pris conscience que nous avons les mêmes obligations et un sort lié», a dit Mor Talla Kane, compte tenu des enjeux énormes et des perspectives prometteuses avec l’exploitation future des découvertes pétrolières et gazières.
La direction de la Clientèle d’affaires couvre 16 mille 050 clients dont 10 mille 417 clients spéciaux et 5 603 clients agences et comptes groupés. Ces clients particuliers représentent 1% des clients de Senelec pour un chiffre d’affaires moyen mensuel de 18 milliards. Selon son directeur général, ce chiffre d’affaires représente plus de 50% du chiffre d’affaires de Senelec. «L’exten­sion de la couverture de compteurs intelligents et la mise en exergue du bénéfice d’une gestion modernisée nous permettent de nous aligner aux objectifs de l’axe 3 du plan stratégique Yessal 2020», a souligné M. Bitèye.
ksonko@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here