PARTAGER

Kwesi Nyantakyi dans de sales draps ? C’est l’information du jour au Ghana. La radio Joy FM annonce que Nana Akufo-Addo, président de la République, a lancé un mandat d’arrêt à l’encontre du président de la Gfa (Fédération ghanéenne de football). Il est reproché à ce dernier d’avoir utilisé le nom du chef de l’Etat pour obtenir des avantages financiers. D’après les informations, le vice-président de la Caf a, à plusieurs reprises, promis à des personnalités de leur faire rencontrer le chef de l’Etat contre des avantages financiers. Akufo-Addo a ordonné son arrestation immédiate tandis que Nyantakyi n’est actuellement pas au Ghana. Egalement membre du Conseil de la Fifa, l’intéressé ne s’est pas encore prononcé officiellement sur le sujet. Cette information survient au moment où le pays retient son souffle depuis l’annonce du célèbre journaliste d’investigation, Anas Aremeyaw, de dévoiler un enregistrement vidéo sur lequel on voit des administrateurs de football, des politiques et des journalistes procéder à des malversations financières, le 6 juin prochain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here