PARTAGER

Le meilleur joueur africain 2016 sera connu aujourd’hui à Abuja (Nigeria) lors de la cérémonie de remise des trophées de la Confédération africaine de football Glo-Caf awards. Ce sera entre Sadio Mané, Mahrez et Aubameyang.

L’Algérien Riyad Mahrez (Leicester City/Angleterre), le Gabonais Pierre-Emérick Auba­meyang (Borussia Dort­mund­/­Allemagne) et le Sénégalais Sadio Mané (Liver­pool­/Angle­terre) sont en course pour remporter la plus prestigieuse distinction personnelle de la Caf.
Arrivé mardi soir à Dakar pour rejoindre la sélection, l’attaquant de Liverpool, Sadio Mané, devrait s’envoler quelques heures après pour Abuja. Cepen­dant, lui qui sera très attendu lors de la phase finale de la Can, après ses prestations en Angle­terre depuis qu’il a rejoint la Premier League, mais également avec l’Equipe du Sénégal, n’a pas hésité à s’entraîner avec les Lions hier au stade Léopold Sédar Senghor. Le chouchou du public sénégalais ne pouvait pas non plus manquer la traditionnelle cérémonie de remise du drapeau national par le président de la République dans l’après-midi. Reste à savoir s’il aura suffisamment de voix pour remporter le titre de meilleur joueur africain.
L’international algérien, Riyad Mahrez, qui figurait dans la liste des 30 joueurs pour le Ballon d’or 2016 de France Football, s’est illustré avec les Foxes en contribuant grandement au titre historique de champion d’Angle­terre remporté par cette formation. Il a été récompensé en fin d’exercice 2015-2016 par le trophée honorifique de meilleur joueur de la Premier League. Il aspire cette fois-ci à succéder au Gabonais Pierre-Emérick Auba­me­yang comme meilleur joueur africain de la Confédération africaine de football (Caf).
La même ambition est affichée par Aubameyang qui, à l’image de Sadio Mané, a accompli une excellente fin d’année 2016 avec le Borussia Dortmund, en Alle­magne. Contrairement à Ma­h­rez, en petite forme actuellement.
Le Mo Bejaïa (Ligue 1 algérienne de football) et l’entraîneur algérien Nacer Sandjak sont respectivement nommés dans les catégories du meilleur club et meilleur entraîneur de 2016. Seuls deux joueurs algériens ont réussi à s’adjuger le titre de meil­leur joueur africain. Il s’agit de Lakhdar Belloumi (1982) et Rabah Madjer (1987).
En 1992, la Caf avait décidé d’organiser le vote de meilleur joueur africain, après la disparition du défunt Ballon d’or africain décerné par le magazine France Football entre 1970 et 1994.

wdiallo@lequotidien.sn
Avec presse algérienne

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here