PARTAGER

Avide en vies humaines, la route a encore avalé quatre personnes dans la région de Diourbel. Et Niakout Faye pleure ses deux enfants : Bassirou et Sam Faye, qui ont perdu la vie. Ainsi que Moussa Kab, qui a péri dans la nuit du lundi au mardi lors d’un accident de circulation à hauteur du village de Gappo sur la voie de contournement Est menant vers Gossas. Montées sur deux motos Jakarta, les victimes, qui se rendaient au village de Tocky gare pour assister à une manifestation culturelle, n’arriveront jamais à destination parce qu’elles ont été percutées par un camion frigorifique. Hier, lors de leur inhumation, leurs parents et amis qui avaient à leur côté le sous-préfet de Ndoulo, le maire de la commune de Pattar étaient inconsolables, l’émotion était palpable. Leurs amis Fallou et Bathie Gningue, qui ont échappé au drame, étaient inconsolables.
badiallo@lequotidien.sn