PARTAGER

Les jeunes de Benno bokk yaakaar (Bby) du département de Goudiry veulent «plus de considération» de la part de leur coalition et de son chef. Se sentant «délaissés» alors qu’ils ont été «de tous les combats», ils exigent leur part du gâteau après les «brillants résultats» obtenus lors des Législatives devant Thidel Diallo de Manko taxawu senegaal que beaucoup d’observateurs donnaient favori. Damis Junior et ses camarades estiment qu’il est «grand temps que la jeunesse et les responsables de Goudiry soient impliqués dans la gestion des affaires du pays». «A chaque fois que le Président a sollicité nos suffrages, nous avons été présents et avons apporté sans paresse, notre concours. Depuis l’avènement de l’Apr, nous sommes là et n’avons jamais rien exigé. Pourtant nous sommes en train d’être laissés en rade», se désole ce jeune apériste. Ces jeunes de la coalition présidentielle soulignent qu’ils ne sont pas «dans une posture de» revendication, mais tiennent à «rappeler» au Président Macky Sall leur situation. «Nous de­man­dons d’être impliqués dans la gestion des affaires du pays. Aucun fils de Goudiry n’a été nommé à quelque poste que ce soit», insiste Damis Junior pour les plus intimes.
afall@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here