PARTAGER

Jusque-là inconnu du grand public, le village de Kane­hambé, département de Goudiry, est à la Une l’actualité régionale à cause du premier cas de Covid-19 recensé dans la ville. Il s’agit d’un chef religieux, la soixantaine, contaminé par un ressortissant mauritanien testé plus tard positif chez lui à Nouakchott.
Logé dans l’arrondissement de Boyngueul, Kanehambé est en quarantaine. Sur place, toutes les activités sont confinées, les déplacements réduits au strict minimum, les populations terrées chez elles. En attendant, les autorités sanitaires ont engagé une course contre la montre pour retracer l’itinéraire du malade, recenser les différentes personnes contacts pour circonscrire la propagation qui est souvent exponentielle. A l’entrée du village, la gendarmerie a mis en place un cordon sécuritaire pour filtrer les entrées qui ne sont uniquement autorisées qu’aux autorités sanitaires. Par ailleurs, le préfet de Goudiry demande aux «populations de rester fortes, de respecter des mesures d’hygiène» pour éviter une éventuelle contamination.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here