PARTAGER

Rappelé à Dieu dimanche dernier dans une clinique de Dakar, Abdoulaye Bosco Sadio repose désormais au cimetière musulman de Goudomp. Après la levée du corps qui a drainé du monde  à l’hôpital Principal, la dépouille du député-maire de la capitale du Balantacounda a été acheminée par vol spécial à l’aéroport de Ziguinchor où l’attendait une forte délégation du département conduite par le Préfet, Ousmane Niang. Mili­tants, sympathisants, citoyens de Goudomp et proches parents ont fait le déplacement pour faire leur ultime adieu. Le corbillard noir de la ville de Sédhiou, principale attraction d’un long cortège funèbre, a rallié Goudomp aux environs de 13 heures. Une véritable marée humaine l’a suivi jusqu’au terrain de l’ex-Lycée où s’est tenue la cérémonie funèbre. Les trois représentants de l’Assemblée nationale et un Conseiller spécial de la Présidence ont présenté les condoléances de la Nation au cours de cette cérémonie em­preinte de deuil et de solennité.
Abdoulaye Bosco Sadio a eu droit aux hommages de ses proches et compagnons politiques qui semblent être pris de court par ce coup du destin. A la suite de la lecture de son Cv et de multiples témoignages dont ceux du représentant de l’Assemblée nationale et du président des maires de Goudomp, Ibou Diallo Sadio, le Gouverneur de Sédhiou présenté les condoléances de la Nation à la famille du disparu. Visiblement ému, Habib Léon Ndiaye a salué la mémoire de cet homme d’une «dimension intellectuelle très élevée». «Depuis sa naissance à Brikama, il a parcouru la région, la sous-région, voire le monde, à la quête de savoir mais également pour des raisons professionnelles. Au soir de ce qui devait être un jour de repos, à savoir sa retraite, il a répondu à l’appel de sa communauté en embrassant une carrière politique», a-t-il dit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here