PARTAGER

Le candidat Hadjibou Soumaré veut aller plus loin que Macky Sall dans la gouvernance. «Mon programme sera bâti sur la gestion très vertueuse, je dis très vertueuse de notre économie. Nous serons intraitables et intransigeants sur la manière de servir l’Etat, sur la manière de gouverner, d’utiliser les deniers publics», a noté mardi l’ancien président de la commission de l’Uemoa recevant au siège de Démocratie républicaine (Dr) à Dakar,  «34 600 signatures» des mains de l’ancienne ministre, Ngoné Ndoye, pour les besoins du parrainage. Selon l’ancien Premier ministre, la gestion économique actuelle du pays est bien loin de la gouvernance sobre et vertueuse. «Je veux faire savoir aux Sénégalais que notre économie a de sérieux problèmes. Quand je le dis, je parle d’abord des problèmes de trésorerie auxquels l’Etat fait face aujourd’hui. Tout le monde est au courant des arriérés que l’Etat doit à des pans entiers de notre économie. Nous savons que les arriérés constituent la chose la plus difficile pour l’économie d’un pays. Les gens vont dire qu’on a connu cela par le passé avec des arriérés importants mais c’étaient des arriérés intérieurs. Des arriérés extérieurs nous n’en avons jamais connu ou quand nous les avions connus, nous les avons corrigés», a-t-il expliqué, faisant savoir que le problème économique que vit le pays est d’abord d’ordre budgétaire. «Après avoir élaboré sa prévision budgétaire et qu’on y greffe d’autres charges lourdes, au moment de l’exécution, forcément il y aura problème», a-t-il assuré en ce sens.
Ce qui a poussé d’ailleurs l’ancien président de la commission de l’Uemoa à interpeller le président de la République. «J’inter­pelle le gouvernement et le chef de l’Etat, notre cher président de la République. Les finances publiques vont mal, l’économie pose problème, la façon de gérer le Sénégal pose problème», a-t-il dit.
abndiaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here