PARTAGER

Le nouveau gouvernement ivoirien a été nommé mercredi 11 janvier, a annoncé Patrick Achi, nouveau secrétaire général à la Présidence.

Outre le Premier minis­tre Amadou Gon Coulibaly, l’équipe gouvernementale est composée de 28 ministres et d’un secrétaire d’État, contre 36 ministres avant le remaniement.
Quatre ministres ont par ailleurs été nommés «au titre de la Présidence», à l’image de Patrick Achi, nouveau secrétaire général de la Présidence.
Le premier Conseil des ministres de cette nouvelle équipe très masculine – elle ne compte que six femmes – aura lieu ce mercredi à 16h.

Les ministères régaliens maintenus
Les ministres régaliens ne subissent pas de changement : Hamed Bakayoko est maintenu à l’Intérieur, de même que Sansan Kambilé à la Justice, Marcel Amon-Tanoh aux Affaires étrangères.
Quant à Alain Richard Donwahi, il conserve le ministère de la Défense sous la tutelle du Président, moins d’une semaine après le mouvement de colère ayant gagné une partie de l’armée.

Les trois perdants des Législatives évincés
En revanche, les trois ministres n’ayant pas été élus lors des Législatives de décem­bre quittent le gouvernement. Il s’agit de Affoussy Bamba La­mine, Allah Kouadio Rémy et de Anzoumana Moutayé.
Quant à Jean-Louis Billon, il est remplacé au Commerce par le patron des banquiers, Souley­mane Diarrassouba.
Autre changement notable : Thierry Tanoh, ancien secrétaire général adjoint de la Présidence, gagne le portefeuille du Pétrole et remplace ain­si Adama Toungara, qui quitte donc le gouvernement.
jeuneafrique.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here