PARTAGER

C’est une seconde chance de réintégrer la société. Momentanément en marge avec la loi, 426 détenus ont bénéficié d’une grâce présidentielle. Par décret n° 2019-1271/Pr du 9 août 2019, le chef de l’Etat a décrété «la remise des peines tant principales qu’accessoires et complémentaires» de ces prisonniers condamnés pour des «infractions diverses et incarcérées dans différents établissements pénitentiaires du Sénégal dont 370 remises totales de peines et 56 remises partielles». Le garde des Sceaux, ministre de la Justice, est chargé de l’exécution de ce décret présidentiel qui sera publié au Journal officiel. Toutefois, précise le décret, «les auteurs d’infractions récurrentes comme le vol de bétail, le viol ainsi que certains crimes liés à l’environnement» ont été rayés de la liste des bénéficiaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here