PARTAGER

Les supporters sénégalais basés un peu partout en Egypte sonne la mobilisation. Selon certaines informations, ce sont près de 300, composés d’étudiants et de rares commerçants, qui seront présents lors du premier match des Lions contre la Tanzanie, ce dimanche au Air Defense Stadium de Caire. Heureux de bénéficier du privilège de suivre en direct les matchs de la Can 2019 à domicile, le 12e Gaïndé local entend pleinement jouer son rôle, afin de guider les Lions au sacre final.
Quant aux supporters venant de Dakar, l’incertitude plane toujours sur le nombre qui devait faire le déplacement. Et cela, depuis la décision du président de la Fédération sénégalaise de football, Me Augustin Senghor, de ne plus subventionner ni le 12e Gaïndé ni Allez Casa, deux entités minées par des querelles internes depuis le retour du Mondial russe.

Médias et supporters bloqués à l’entrée du stade
L’ouverture de la Can 2019 n’a pas été de tout repos pour de nombreux journalistes étrangers. Venus couvrir la cérémonie d’ouverture d’hier, ces derniers ont eu toutes les peines du monde pour entrer au stade. Arrivés pourtant des heures avant le début des festivités, les pauvres ont été malmenés de gauche à droite dans un stade où il faut faire plus de deux heures avant d’être autorisé à entrer. Ensuite, malgré les demandes faites, pour certains en ligne, d’autres sur place, au niveau du centre média, c’était compliqué de disposer d’une seule place libre. Il a fallu mettre la pression sur les responsables de l’organisation pour que les journalistes soient finalement autorisés à la salle de presse pour assister à la cérémonie d’ouverture et au match. Ça commence déjà mal pour la Can égyptienne qui va durer un mois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here