PARTAGER

Les nominations de la 60e édition des célèbres récompenses de l’industrie du disque américaine sont tombées hier. Le hip-hop est spécialement choyé.

Alors que la cérémonie de l’an passé avait surtout été marquée par un affrontement entre Adele et Beyonce, la 60e édition des Grammy Awards s’oriente vers un profil nettement différent. Les quatre catégories reines (album de l’année, chanson de l’année, enregistrement de l’année, meilleur nouvel artiste) sont à domination masculine et verront ferrailler Kendrick Lamar, Bruno Mars et Jay-Z. Ces deux derniers sont par ailleurs les seuls artistes à être nommés simultanément pour le meilleur album, la meilleure chanson et le meilleur enregistrement. Dans ces sections, les seules femmes représentées sont Lorde (album de l’année, avec Melodrama) et Julia Michaels (chanson de l’année, avec Issues). C’est maigre.
Autre surprise, douloureuse pour les fans de Ed Sheeran : le rouquin est totalement absent des catégories album/chanson/­enregistrement de l’année. Ses admirateurs se consoleront avec la catégorie «meilleure performance pop solo», où Sheeran est présent pour Shape of you. Les groupies de Justin Bieber peuvent aussi se réjouir : le tube latino estival Despacito remixé à la sauce du minet canadien est présent dans les catégories «meil­leure chanson» et «meilleur enregistrement». D’une façon générale, le hip-hop domine largement les nominations de ces 60e Grammy Awards : Jay-Z est nommé huit fois (record de la soirée), Kendrick Lamar sept fois et Childish Gambino, cinq.
Les fans de rock pourront quant à eux mettre leur drapeau en berne, puisque ce genre n’est en lice pour aucune des quatre grandes récompenses. Dans la catégorie «meilleur album rock», on notera les présences de Queen of the Stone Age (Villains) et Metallica (Hard­wired…. To self destruct) qui figure aussi dans la section «meilleure chanson rock» avec le fulgurant brûlot «Atlas Rise». La 60e cérémonie des Grammy Awards sera retrans­mi­se le 28 janvier prochain, en direct sur CBS, et sera présentée par la chanteuse/compositeur, Andra Day. Plus de 80 récompenses seront décernées au fil de la soirée.

Les nominations dans les principales catégories :

Album de l’année 
– Awaken, My Love ! (Childish Gambino)
– 4:44 (Jay-Z)
– DAMN (Kendrick Lamar)
– Melodrama (Lorde)
– 24K Magic (Bruno Mars)

Chanson de l’année 
– Despacito (Ramón Ayala, Justin Bieber, Jason “Poo Bear” Boyd, Erika Ender, Luis Fonsi & Marty James Garton)
– « 4:44 » (Jay-Z)
– Issues (Benny Blanco, Mikkel Storleer Eriksen, Tor Erik Hermansen)
– 1-800-273-8255 (Alessia Caracciolo, Sir Robert Bryson Hall II, Arjun Ivatury)
– That’s What I Like (Bruno Mars)

Révélation de l’année 
– Alessia Cara
– Khalid
– Lil Uzi Vert
– Julia Michaels
– SZA
Enregistrement de l’année 
– Redbone (Childish Gambino)
– Despacito (Luis Fonsi & Daddy Yankee Featuring Justin Bieber)
– The Story Of O.J. (Jay-Z)
– HUMBLE (Kendrick Lamar)
– 24K Magic (Bruno Mars)

Meilleure performance pop solo 
– Love So Soft (Kelly Clarkson)
– Praying (Kesha)
– Million Reasons (Lady Gaga)
– What About Us (P !nk)
– Shape Of You (Ed Sheeran)

Meilleur groupe ou duo pop 
– Something Just Like This (The Chainsmokers & Coldplay)
– Despacito (Luis Fonsi & Daddy Yankee Featuring Justin Bieber)
– Thunder (Imagine Dragons)
– Feel It Still (Portugal. The Man)
– Stay (Zedd & Alessia Cara)

Meilleur album pop vocal 
– Kaleidoscope EP (Coldplay)
– Lust For Life (Lana Del Rey)
– Evolve (Imagine Dragons)
– Rainbow (Kesha)
– Joanne (Lady Gaga)
– ÷ (Ed Sheeran)

Meilleur album rock 
– Emperor Of Sand (Mastodon)
– Hardwired…To Self-Destruct (Metallica)
– The Stories We Tell Ourselves (Nothing More)
– Villains (Queens Of The Stone Age)
– A Deeper Understanding (The War On Drugs)

lepoint.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here