PARTAGER

Initiateur de la start up Toll gui, Mouhamadou Lamine Kébé, lauréat du grand prix du président de la République pour l’innovation numérique, a reçu jeudi au Centre international de conférence Abdou Diouf (Cicad), une enveloppe de 20 millions de francs Cfa. Son successeur va en recevoir 10 de plus. Le Président de la Macky Sall a décidé en effet, de hausser la mise pour le prestigieux prix qui récompense la meilleure innovation numérique de l’année.
«J’ai décidé de porter le Grand prix du président de la République pour l’innovation à partir de l’année prochaine à 30 millions de francs Cfa», a fait savoir le chef de l’Etat qui a, en outre, décidé d’élargir la compétition aux plus jeunes à partir de l’édition à venir avec la participation de la tranche 15-17 ans.
«Au-delà du prix, le gouvernement poursuit la politique de renforcement de l’écosystème du digital à travers 4 leviers de la stratégie Sénégal numérique 20-25», a ainsi décliné le Président Sall. «Notre rôle, nous pouvoirs publics, c’est de préparer notre jeunesse à relever le défi de la révolution numérique», a-t-il motivé cette vision, soutenant que c’est la révolution numérique qui définit les nouvelles lignes d’orientation dans le processus de développement des nations. Le chef de l’Etat a, par ailleurs, mis en garde sur l’usage du numérique, lieu où se côtoient selon lui, le meilleur et le pire. «D’une part il y a la face lumineuse du numérique. Celle qui éclaire l’humanité par le savoir et le savoir-faire, qui rapproche les individus et les peuples, qui facilite les échanges (…) D’autre part, il y a le côté sombre avec sa nébuleuse de réseaux qui l’animent comme la haine, la vengeance qui alimentent la cybercriminalité», a-t-il-dit, tout en saluant l’apport important du digital dans la riposte contre le Covid-19.  «Face à la pandémie et à ses impacts, le meilleur du numérique s’est manifesté», a fait remarquer le Président Sall.
La 2ème édition du grand prix portait d’ailleurs sur le thème «Le digital au service de la gestion de la pandémie et de la relance de l’économie». Les deux prix spéciaux sont revenus à des dames, à savoir Awa Ndiaye pour le prix jeune et Isseu Diop pour le prix femme digital jeune. La première édition avait lieu en 2018.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here