PARTAGER

Le chanteur Baba Maal, le cinéaste Ousmane William Mbaye, Grands prix du chef de l’Etat pour les arts, et l’écrivain Rahmatou Seck Samb, Grand prix pour les lettres, ont reçu hier au Grand Théâtre leurs prix des mains de Macky Sall. Leur mise a été doublée et portée de 10 à 20 millions de F Cfa chacune, de même que celle de tous les autres lauréats.

La remise de prix aux lauréats des Grands prix du chef de l’Etat pour les arts et les lettres qui s’est déroulée hier au Grand Théâtre de Dakar a été riche aussi bien en termes artistiques qu’en rentrée de fonds. Le chanteur Baba Maal et le cinéaste Ousmane William Mbaye, lauréats des Grands prix pour les arts, et Rahmatou Seck, lauréate du grand prix pour les lettres, ont reçu leur prix des mains du Président Macky Sall, au même titre que la chanteuse Maréma Fall Prix d’encouragement pour les arts et l’écrivain Andrée-Marie Diagne pour les lettres. Tous ont été chaleureusement félicités par le chef de l’Etat qui voit en leur consécration le point de départ d’un nouveau challenge au service de la culture. «Chers lauréats, vous incarnez l’esprit de créativité. Je vous rends un vibrant hommage pour la qualité de vos écrits et la finesse de vos œuvres», a déclaré le Président, encourageant tous les nominés et rendant hommage à tous les artistes. «Ce sont des héros au plein sens du terme. Héros parce qu’ils révèlent nos cultures, héros parce qu’ils mettent le soleil dans nos nuits de tristesse, héros parce qu’ils rêvent pour les autres, héros parce qu’ils… Mesdames, Messieurs, les artistes, vous êtes les plus grands ambassadeurs de notre culture», a-t-il renchéri sur un ton poétique.
Derechef, il a doublé la mise des 3 lauréats du Grand prix, la faisant passer de 10 à 20 millions de F Cfa et ceux des 2 récipiendaires des prix d’encouragement de 2 à 4 millions de F Cfa. «Je demande au ministre Abdou Latif Coulibaly de doubler la mise pour le Grand prix du chef de l’Etat pour les arts et les lettres», a-t-il indiqué se félicitant, après une longue absence, d’avoir rétabli les Grands prix du chef de l’Etat. «Cette distinction a permis de révéler ou de confirmer de très grands talents de la culture et des arts…», a-t-il affirmé, promettant dans la même veine de revoir le statut de l’artiste et de redonner à la culture toute son importance à travers la promotion de ses acteurs. «Promouvoir la culture, c’est aussi promouvoir les acteurs culturels, leur assurer un minimum de protection sociale et juridique afin qu’ils puissent vivre décemment et paisiblement de leur métier. C’est aussi aider ces artistes à mieux s’organiser et à être compétitifs sur le marché», a fait valoir le président de la République.
aly@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here