PARTAGER

Dans son homélie de dimanche dernier, le vicaire de la paroisse Saint Paul de Grand-Yoff a invité les fidèles à la vigilance et à se mobiliser pour défendre ce qui leur appartient. L’abbé Niouky réagit ainsi au débat public qui secoue le pays à la suite du scandale supposé, révélé par la télévision britannique, la Bbc, relatif au dossier pétrolier Aliou Sall-Petro Tim.

L’affaire du pétrole mettant en cause Aliou Sall, le frère du président de la République, n’a pas laissé de marbre l’Eglise catholique. Au cours de son homélie dimanche dernier, à la messe de 7 heures, l’abbé Niouky, vicaire à la paroisse Saint Paul de Grand-Yoff, a tenu à attirer l’attention des fidèles sur les dangers du pétrole. «Depuis que nous avons découvert le pétrole et le gaz, on entend toute sorte de déclaration. Les grandes puissances veulent profiter de notre pétrole. Elles veulent nous diviser pour nous mettre en mal», a averti le prêtre aux fidèles venus sacrifier à la prière dominicale.
Aux yeux du prêtre exorciste, chacun cherche dans cette affaire son intérêt personnel au lieu de l’intérêt commun. «Soyons vigilants ! Nous qui sommes remplis de l’esprit saint, ne nous laissons pas distraire ! Mobilisons-nous et défendons ce qui nous appartient», conseille-t-il aux fidèles.
«Il est temps pour nous Africains de nous réveiller. Nous ne devons pas laisser les grandes puissances nous diviser et ex­ploiter nos ressources», fait comprendre l’abbé Niouky. Avant de confier cette affaire à la Vierge Marie en invitant les fidèles à réciter un «Je vous salue Marie».
A l’en croire, c’est Dieu qui donne les ressources afin que les hommes puissent en profiter. Mais si celles-ci doivent être source d’instabilité «sociale, mieux vaut ne pas en avoir», a ajouté le vicaire selon qui «la paix n’a pas de prix».
justin@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here