PARTAGER

Un Lébou à la tête de la mairie de la ville de Dakar. L’idée est de plus en plus théorisée par certains membres de cette communauté qui est allée chercher cette justification par son antériorité dans la capitale par rapport aux autres ethnies. Et pas des moindres. Il s’agit de leaders d’opinion. Le grand Serigne de Dakar, Abdoulaye Makhtar Diop, a été le premier à exprimer la volonté de voir un des leurs diriger la mairie de la capitale. En effet, la prière de l’Aïd el fitr a été une tribune pour l’imam ratib de la grande mosquée pour prêcher la même parole. Pour Alioune Moussa Samb, Dakar doit avoir à sa tête un Dakarois de souche. «J’ai entendu quelqu’un dire qu’il veut devenir maire de Dakar. Mais que les gens sachent que nous, nous voulons faire comme la France. Paris pour les Parisiens. Dakar pour les Dakarois. Que cela soit clair ! Je n’irai jamais à Fatick pour devenir maire ou être imam. Parce qu’on ne me connaît pas», a-t-il déclaré devant le président de la République. Même s’il ne l’a pas cité nommément, on comprend qu’il fait allusion à Moustapha Cissé Lô qui a annoncé sa candidature aux prochaines Locales pour la mairie de Dakar. Et au même au moment, l’on prête des ambitions à Abdoulaye Diouf Sarr, un Lébou.

msakine@lequotidien.sn

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here