PARTAGER

Les Lionceaux U20 bouclent la phase de poule ce soir (18h Gmt) avec la confrontation avec la Pologne. Déjà qualifiés pour les 8es de finale, les gamins de Youssouph Dabo veulent surfer sur la dynamique de succès en s’offrant le pays organisateur.

Terminer en beauté les matchs de poule. C’est l’objectif du Sénégal qui joue ce soir la Pologne. Qualifiés pour les 8es de finale, les gamins de Youssouph Dabo sont en pleine confiance. Mais ils restent humbles par rapport à la suite de la compétition. A l’image de Ousseynou Niang. «On n’a encore rien fait même si pour l’instant, nous sommes qualifiés pour le prochain tour. Maintenant on doit se concentrer sur le match contre la Pologne. Notre objectif c’est d’aller le plus loin possible. Il faut tout donner pour la suite», a déclaré l’attaquant sénégalais au micro de footsenegal.com.
Tirant le bilan des deux matchs de poule, l’entraîneur des Lionceaux U20, Youssouph Dabo, dans un entretien téléphonique avec l’Aps, constate que son équipe progresse à chaque sortie. «C’est un groupe de joueurs en formation, ils doivent se servir de chaque match pour progresser», a expliqué le technicien. Avant de poursuivre : «sur les deux matchs, on a été conscients des qualités et des défauts des adversaires et des moyens de les mettre en difficulté», a dit Dabo.
Sur le match d’aujourd’hui, il est d’avis que «le match contre la Pologne ne dérogera pas à la règle». Et que sa volonté est toujours «de faire progresser ce groupe de jeunes footballeurs». Selon lui, cette volonté n’est pas contradictoire aux ambitions de l’Equipe nationale U20 qui descend sur la pelouse pour gagner cette confrontation. «Nous savons que ce sera difficile et que le plus dur va arriver. Mais ça sera une expérience de plus pour tout le groupe (joueurs et staffs).»
Dabo est formel : «On est en compétition mondiale, tant qu’on est en course il faut garder la concentration qu’il faut sur tous les matchs. Il ne faut pas se relâcher, il faut continuer à travailler, rester concentré et bien préparer le match contre la Pologne qui sera très difficile. Il n’y a pas de petit match, la rencontre qu’on va jouer contre la Pologne sera très importante.»
Enfin, sur la participation des trois autres pays africains, le technicien sénégalais espère qu’elles seront présentes en huitièmes de finale. «Il y a de la place pour qu’elles puissent se qualifier au second tour», a fait savoir à l’Aps l’entraîneur des vice-champions d’Afrique.

ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here