PARTAGER

Le Maroc a hérité d’un groupe difficile suite au tirage au sort du Mondial 2018 qui a eu lieu ce vendredi. Les Lions de l’Atlas se trouvent dans le groupe B avec le Portugal, l’Espagne et l’Iran.
Les joueurs de Hervé Renard auront donc le privilège d’affronter le Portugal, champion d’Eu­rope en titre. La défense marocaine devra notamment se méfier du capitaine Cristiano Ronaldo. Le Maroc a déjà affronté le Portugal en 1986.
Autre gros client : l’Espagne, impériale en éliminatoires. Avec ces deux pays européens, il faudra être très fort pour accrocher l’une des deux premières places. Dernier adversaire : l’Iran.
A l’issue du tirage au sort du Mondial 2018, le sélectionneur du Maroc, Hervé Renard, a déclaré que le groupe dont il a hérité n’est pas facile mais que tout reste possible car le Maroc n’ira pas pour faire de la figuration. «Je pense que tout le monde voulait éviter l’Espagne, mais nous on l’a héritée. C’est un honneur et même temps un défi d’affronter l’Espagne et le Portugal champion d’Europe en titre. On va jouer notre premier match face à l’Iran. Ensuite, on affrontera le Portugal et en dernier lieu l’Espagne. La Coupe du monde c’est le top niveau. On va se préparer pour les défier. Ce groupe est qualifié du plus difficile. Après l’euphorie de la qualification en Coupe du monde, il faut maintenant bien se préparer pour la jouer. On a de l’ambition de faire un bon résultat et non pas participer pour participer. On ne va pas venir pour être des spectateurs. On doit être con­fiant parce que le football se joue sur le terrain. Sur le papier le tirage paraît difficile, mais on doit croire en nos chances. Rien n’est impossible !»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here