PARTAGER

Sénégal-Ghana de cet après-midi pourrait être considéré comme la «finale» du Groupe B, avec comme gros enjeu la première place qui devrait rapprocher l’occupant d’une qualification aux demi-finales et à la Coupe du monde.

La deuxième journée des matchs de la poule B de la Can U20 «Niger 2019» est prévue ce mercredi 6 février. Le Sénégal et le Ghana vont s’affronter à 15h 30 Gmt au stade Maradi.
Une confrontation qui pourrait être considérée comme la «finale» du Groupe B, avec comme gros enjeu la première place qui devrait rapprocher l’occupant d’une qualification aux demi-finales et à la Coupe du monde.
Un choc d’autant plus alléchant si on sait que les deux équipes ont le même nombre de points et le même nombre de buts pour avoir battu leurs adversaires sur le même score (2-0).

Dabo : «Le Ghana est une bonne équipe mais il a des forces et des faiblesses»
Après une entrée réussie face au Mali (2-0), le Sénégal veut récidiver le coup face au Ghana selon l’entraîneur Youssoupha Dabo. «Le match sera important pour les deux équipes et nous allons donner le maximum de nous-mêmes pour le remporter et con­forter notre place pour le second tour qui est notre objectif. Le Ghana est une bonne équipe mais il a des forces et des faiblesses.»
Et le technicien sénégalais de poursuivre : «Comme nous le faisons habituellement, la grosse part de la préparation sera axée sur le renforcement de nos qualités», a-t-il dit dans un entretien avec l’Aps.
La rencontre de mercredi entre les deux équipes «sera un match important et certainement décisif», a ajouté Dabo, précisant que cela ne veut pas dire que le Sénégal va «jouer sous pression».
«Nous allons aborder ce match en travaillant plus que l’adversaire», a indiqué Youssouph Dabo, selon qui le résultat de la rencontre contre le Ghana sera la conséquence de ce qui sera fait «sur le terrain».
Quid de la chaleur ? L’entraî­neur des Juniors relève que ses joueurs «ont l’obligation de faire abstraction de tout cela pour se concentrer sur le jeu. Et de toute manière, nous sommes avantagés par rapport aux deux équipes qui vont démarrer à 13h locales», a-t-il rassuré.

Le Ghana «motivé»
De son côté, le Ghana a marqué son entrée en battant le Burkina Faso (2-0). L’assistant au coach, Amadou Nurudeen, se dit optimiste. «Le Sénégal est une forte équipe avec de talentueux jeunes joueurs. Mais nous avons laissé de côté la victoire face au Burkina Faso et nous sommes concentrés sur le Sénégal. Peu importe l’adversaire, nous allons jouer et nous sommes motivés à gagner.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here