PARTAGER

La revanche ivoirienne n’a pas eu lieu hier soir. Les Eléphants ont à nouveau baissé pavillon devant le Maroc (0-1) pour leur second match de la Can 2019.

Revigorés par la pluie de soutien des Ivoiriens, les Eléphants démarrent sur une note presque parfaite. Jonathan Kodjia sur une tête aux premières secondes secoue la Tanière des Lions de l’Atlas. Nabil Dirar sauve le ballon sur la ligne de but.
Les Marocains prennent la menace à cœur et réagissent promptement en enchaînant les occasions. Le danger marocain est fort présent aux 9e et 13e mn. A la 17e, En-Nesri ne trouve pas le cadre sur une belle séquence.
Acculée et poussée dans ses derniers retranchements, la défense ivoirienne craque à la 23e.Youssef En-Nesri très en verve conclut parfaitement une belle action rondement orchestrée par Nourédine Amrabat.
A la relance, Max Gradel au cœur de la surface de vérité rate le cadre. Les Eléphants peinent à développer leur jeu face une défense rugueuse marocaine portée par la paire centrale Mehdi Benatia-Ganem Saiss.
Toutefois, les hommes de Ibrahim Kamara ripostent sporadiquement. L’illustration avec l’incursion de Franck Késsié à la 38e mais sans conséquence. Quelques secondes après, Silvain Gbohouo sur un arrêt incroyable sauve les siens du second but marocain.
La réplique ivoirienne est l’œuvre de Serey Dié auteur d’une lourde frappe déviée par le portier marocain. Les Eléphants en difficulté, rentrent aux vestiaires avec un passif d’un but à remonter (1-0).
Les Lions de l’Atlas plus incisifs à l’entame du second acte, assiègent sans cesse la défense ivoirienne. Silvain Gbohouo, dans un grand jour, multiplie les arrêts décisifs. Le portier du Tp Mazembé sort le grand jeu aux 66e, 70e et 71e minutes. La mauvaise soirée des pachydermes se noircira davantage avec la sortie sur blessure du capitaine Serge Aurier à la 65e. Les Ivoiriens un peu mieux avec les entrées de Wilfried Bony et Maxwel Cornet, manquent l’égalisation à la 80e (tête de Pépé). Gbohouo garde les siens à une unité sur un ultime arrêt (82e). Impuissants, les Eléphants plient finalement pour une troisième fois face au Maroc (1-0). Le poteau marocain à la 90e ne fera que confirmer la forme des Lions de Hervé Renard qui filent en 8es de finale.
La Cote d’Ivoire jouera sa qualification au second tour contre la Namibie ce lundi.

wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here