PARTAGER

Absent lors de l’édition 2017, le Nigeria a fait un retour fracassant en Coupe du monde U20 ce vendredi en dominant le Qatar pour son entrée en lice dans le groupe D. Supérieurs physiquement et techniquement, les Flying Eagles ont logiquement pris une option sur la victoire avant la pause grâce à un joli but de Maxwell Effiom (12’) et à une offrande du capitaine Ikouwem Utin pour Okechukwu Offia (24’).
Les Qataris ont poussé en vain pour réduire le score avant la pause et ont subi une nouvelle fois la puissance des Africains en seconde période, avec deux nouvelles réalisations signées Ayotomiw Dele-Bashiru (68’) et Aliu Salawudeen (74’).
Notons que le Nigeria a remporté cinq fois la Coupe du monde U17 et perdu trois finales. En revanche, il n’a jamais remporté la Coupe du monde U20, dont il a atteint la finale à deux reprises en 1989 et 2005. Si les hommes de Paul Aigbogun sont venus en Pologne pour mettre fin à cette anomalie, la victoire d’aujourd’hui a appuyé le message. Notons la sortie ce samedi des deux autres Africains, le Mali et l’Afrique du Sud.

La Pologne reste optimiste
Pays organisateur, la Pologne a raté son premier match en concédant une défaite (0-2) face à la Colombie. Malgré tout, le sélectionneur reste optimiste pour la suite. «Les garçons ne vont pas laisser tomber. C’est une excellente expérience pour eux. Avec mon staff, on va continuer de les préparer pour la suite. Ce n’est pas la fin de la compétition, certainement pas. On a deux jours pour analyser ce qui s’est passé ce soir, faire quelques ajustements et nous préparer à affronter Tahiti. C’est un moment difficile, mais c’est maintenant que l’on va voir qui est mentalement prêt à rehausser son niveau de jeu.»
Avec Fifa.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here