PARTAGER

A la suite du tirage au sort du Mondial 2018 effectué ce vendredi, le Nigeria est tombé dans le groupe D. Un groupe difficile dans lequel il affrontera la Croatie, l’Islande et l’Argentine qu’il a déjà affrontée en 2014 au Brésil. Pour Gernot Rohr, le sé­lectionneur des Super Eagles, cette poule est plutôt intéressante.
«Nous sommes dans un groupe intéressant avec des équipes mieux classées que nous par la Fifa. Nous devons bien nous préparer pour notre premier match (face à la Croatie). Nous pourrions jouer un match amical face à la Serbie qui possède un jeu comparable et a battu la Grèce en qualifications. En deuxième match, nous aurons l’Islande, une bonne équipe, forte physiquement et qui possède les meilleurs supporters d’Europe. Avec l’Argentine, ce sera plus difficile de les surprendre, car cette très bonne équipe connaît notre jeu maintenant (le Nigeria a battu 4-2 l’Argentin en match amical à la mi-novembre)», a-t-il dit dans des propos relayés par L’Equipe.fr

Ighalo : «On peut s’en sortir»
Pour l’attaquant des Super Eagles, Odion Ighalo, cette poule est jouable. «C’est un groupe difficile pour nous, mais les autres équipes aussi vont devoir se méfier du Nigeria. On peut sortir de cette poule. On a ce qu’il faut pour sortir du groupe», a assuré l’artificier du Changchun Yatai. «L’Islande ne va pas se laisser faire après ce qu’ils ont montré à l’Euro, où ils avaient surpris une équipe comme l’Angleterre.» Et puis le Nigeria partira confiant après avoir battu l’Argentine 4-2 en amical le mois dernier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here