PARTAGER

Intéressant en pointe malgré la défaite face à la Belgique (2-5), avec un but et une passe décisive à la clé, Wahbi Khazri a encore sorti une jolie performance contre le Panama. Il a été à l’origine de l’égalisation de Ben Youssef puis a marqué de près, servi par Haddadi. En fin de première période, il avait manqué le cadre sur une volée du droit (42e) puis avait échoué sur Penedo (45e). Appartenant à Sunderland, il est tout proche de Saint-Etienne. Sa cote a encore augmenté avec cette Coupe du monde.
Les deux petits du groupe G, le Panama et la Tunisie, ont quitté le Mondial sur un duel sans enjeu. L’Afrique, qui n’a pas un seul représentant en 8es pour la première fois depuis 1982, a au moins vu les Aigles de Carthage l’emporter. Supérieurs aux Canaleros, auteurs de 6 corners à 0, ils ont pourtant concédé l’ouverture du score. Avec malchance. Sur un deuxième ballon, Rodriguez a tiré de loin et sa frappe a été déviée dans ses filets par Meriah (33e). Les Tunisiens ont bien poussé mais Ben Youssef et Khazri n’ont pas cadré. Ils ont trouvé la faille à la 51e grâce à l’ancien attaquant de Metz. Un quart d’heure plus tard, Khazri a donné l’avantage aux siens. Seul gardien tunisien encore valide, Mathlouthi a pris un ballon en pleine tête pour empêcher Barcenas d’égaliser (62e).
lequipe.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here