PARTAGER

Le Délégué régional de Dakar pour le parrainage du candidat Macky Sall était à Guédiawaye vendredi. Amadou Bâ a été accueilli par le maire de la ville, Aliou Sall, qui a fait le point sur la campagne de collecte de son département. A la tête d’une délégation composée de responsables de Benno bokk yaakaar dont Zahra Iyane Thiam, le ministre de l’Economie, des finances et du plan a écouté le compte rendu de Aliou Sall. «Monsieur le ministre, vous nous avez convoqués pour une réunion de sensibilisation. Mais les militants se sont présentés depuis 13 h. Cela démontre encore une fois que les populations sont en phase avec le chef de l’Etat. Et nous vous informons que nous avons une coalition regroupant une trentaine d’organisations. Je peux vous assurer que l’Apr est bien structurée dans le département. C’est pour cette raison qu’il n’y a aucun problème sur le plan organisationnel. Tous les jeunes sont derrière Mamadou Yaya Bâ», a dit le Coordonnateur départemental devant un public surexcité. Sur l’évaluation de la collecte de parrainage, Aliou Sall dit : «Monsieur le ministre, on nous a assigné un objectif de 76 mille parrains. Aujourd’hui, nous avons déjà atteint les 40 mille signatures : 5595 à Ndiarème Limamoulaye, 809 à Wakhinane Nimzatt, 5240 à Sahm Notaire, 10878 à Golf Sud, 3642 à Gounass, sans compter 2912 collectées par les personnes du 3ème âge et 910 par le Réseau des enseignants.»
Mais derrière ces chiffres prometteurs, il y a les querelles internes au sein du parti au pouvoir. Puisque ni Lat Diop ni Seydina Fall dit Bougazelli, encore moins Boubacar Vieux Diop n’ont pris part à cette réunion d’évaluation. Aliou Sall en a profité justement pour inviter les personnes citées à des retrouvailles. Si Amadou Bâ se réjouit de cette collecte, il estime qu’il y a encore du travail à faire parce que, souligne-t-il, «le chef de l’Etat a travaillé pour mériter plus». En outre, le ministre a appelé les responsables locaux à l’unité pour la réélection du Président Sall.

latifmansaray@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here