PARTAGER

«Le malheur des uns fait le bonheur des autres», a-t-on l’habitude de dire. Malick Gakou ne sera pas candidat et son adversaire Aliou Sall s’en réjouit. Le maire de Guédiawaye a fait face à la presse dans ce sens. «Rien ne me dérange désormais. Mon terrain ne souffre plus d’aucun obstacle venant de l’opposition. Néanmoins, il faut reconnaître que nous n’avons pas un petit politicien. C’est un citoyen et il représente quelque chose ici, à Guédiawaye, quoi que l’on puisse dire. Sur ce, je lui tends la main pour qu’il vienne rejoindre notre camp. La porte lui est grandement ouverte. Et aujourd’hui, le Sénégal a besoin d’hommes comme Malick Gakou. Il n’est pas encore trop tard pour voir la réalité en face», a dit le frère du président de la Répu­blique. Aliou Sall estime d’ailleurs que le leader du Grand parti «doit accepter que le Plan Sénégal émergent a fait ses effets dans le département qui a connu un grand changement avec les grandes réalisations du chef de l’Etat».

latifmansaray@lequotidien.sn

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here