PARTAGER

Le départ de Thierno Bocoum de Rewmi donne raison à Oumar Sarr. C’est la réaction des jeunes du Groupe pour la refondation de Rewmi (Gr/Rewmi) hier à Guédiawaye. Face à la presse, ils ont invité l’ancien chargé de communication du parti de Idrissa Seck à les rejoindre. «L’histoire a donné raison à notre coordonnateur national Oumar Sarr lorsqu’il disait que l’heure était venue de refonder le parti. Thierno Bocoum avait soutenu que Oumar Sarr était le bras armé de Macky Sall. Aujourd’hui, il s’est heurté au mur. Nous lui conseillons de se ranger derrière Oumar Sarr pour refonder notre patrimoine Rewmi. C’est mieux que d’attendre le coup de fil du Palais. On connaît son jeu», a dit le coordonnateur des jeunes de Gr/Rewmi, Cheikh Gningue et Cie ont par ailleurs demandé à Idrissa Seck de rendre le tablier. «Sa politique d’autruche inopérante caractérisée par un mutisme imperceptible des masses a montré ces limites. Sa stratégie a tourné à un fiasco total, surtout en termes de prospection, de massification et de fidélisation de ses militants. Notre cher parti souffre de son leader qui se cherche, c’est la raison pour laquelle nous, jeunesse de Rewmi, de la banlieue, retirons notre confiance à notre président pour que notre formation politique retrouve ses valeurs fondatrices que sont la justice, la liberté, le progrès et la dignité», disent-ils. Ces proches de Oumar Sarr s’engagent à «travailler exclusivement à réélire le président de la République».
latifmansaray@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here