PARTAGER

Pour le départ du Président Macky Sall, le Front patriotique pour le développement/Reccu fal Macky (Fpd/Rfm) a vu le jour. Face à la presse, Abou Mbaye, son coordonnateur, déclare : «Nous avons décidé de mettre en place cette structure pour manifester notre solidarité aux nombreux Sénégalais qui sont laissés aujourd’hui en rade par le régime en place. Et pourtant, le chef de l’Etat leur avait fait des promesses qui, jusque-là, ne sont pas respectées.» M. Mbaye et ses camarades citent la réduction des denrées de première nécessité, le problème d’insécurité, le chômage des jeunes, entre autres. Fpd/Rfm compte ainsi accompagner les populations dans «l’amélioration de leurs conditions de vie» et annonce une campagne de sensibilisation pour faire quitter le régime de Macky Sall. «Au lieu de trouver des solutions pour mettre fin à la souffrance des Sénégalais, il s’occupe plutôt de sa réélection en 2019. Pendant ce temps, l’opposition est divisée. Chacun de ces responsables fuit ses responsabilités alors qu’elle devrait prendre en compte les préoccupations des populations», regrette M. Mbaye et Cie.
Fpd/Rfm s’oppose, par ailleurs, au rétablissement de la peine de mort qui fait débat suite à la recrudescence de meurtres depuis quelques semaines. «On ne peut pas réparer le mal par le mal. Il faut, à la place, prévenir les violences, renforcer la sécurité, créer des emplois. Tous ces nombreux crimes sont souvent l’œuvre de gens démunis et l’Etat le sait. Ce n’est pas le fait de mettre un peu partout des policiers qui va régler la situation. L’emploi des jeunes est l’unique remède à ce phénomène inquiétant», avertit-on.
latifmansaray@lequotidien.sn 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here