PARTAGER

Un militant du Grand parti a été arrêté samedi par la police de Gué­diawaye pour dé­tention de présumés faux certificats de résidence.

Un membre du Grand parti a été pris en flagrant délit de détention de 9 certificats de résidence qualifiés de «faux» mais aussi de pièces d’identité. Mor Diaw, responsable des jeunes du parti de Malick Gackou à Guédiawaye a été donc arrêté samedi et conduit dans les locaux du commissariat. Le chef de service de la police, informé, a décidé de placer en garde à vue ce non moins administrateur adjoint de la permanence nationale du Gp, en attendant la suite de leur dossier. C’est une foule immense de militants et sympathisants du Gp qui s’est rendu au commissariat pour s’enquérir de la situation de leur camarade. Mais les limiers avaient déjà pris toutes les dispositions pour parer à d’éventuels troubles. Hier encore, des jeunes ont pris d’assaut le commissariat, mais ce sera sans compter avec la détermination des forces de l’ordre qui ont fini par les disperser. 12 manifestants ont été cependant interpellés et mis au violon.

«Une manière très subtile pour Aliou Sall de justifier sa défaite inéluctable»
Sur ces présumés faux certificats de résidence, le Grand parti qui ajoute le nom de Samba Dieng à celui de Mor Diaw, parle de «motif  fallacieux» et indexe Aliou Sall. Dans un communiqué, Mamadou Bamba Ndiaye estime que c’est une «manière très subtile pour le frère du président de la République de justifier sa défaite inéluctable à Guédiawaye aux prochaines Législatives». Quant à l’arrestation des jeunes du Grand parti, il considère que c’est «un jeu gravissime lorsque l’on tente de mêler la Police et l’Admi­nis­tration centrale dans l’affaire». Les camarades de Malick Gackou exigent la «neutralité parfaite de l’Administration centrale et ses démembrements, notamment pour tout ce qui concerne le processus électoral», fustigent l’arrestation «ar­bitraire» de MM. Diaw et Dieng et réclament leur «libération immédiate et sans condition».
latifmansaray@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here