PARTAGER

La visite de Pape Gorgui Ndong à Guédiawaye jeudi n’a pas été de tout repos. Le ministre de la Jeunesse et responsable de l’Apr à Pikine qui rencontrait les jeunes de son parti dans le cadre de la préparation de la fête de la jeunesse au stade Alassane Djigo de Pikine a été surpris par une vive tension entre les deux tendances de la Convergence des jeunesses républicaines (Cojer). Une rencontre qui a failli tourner au vinaigre, puisque les jeunes pro-Lat Diop, répondant de la Cojer/Nouvelle dynamique, ont pris d’assaut la salle et échangé des insanités, des coups de point avec les pro-Aliou Sall. Les jeunes de Lat Diop décident alors de quitter la salle. «Ils nous ont invités à cette rencontre. Pape Fall qui est notre porte-parole a voulu prendre la parole, mais il a été interrompu par les jeunes de Mamadou Yaya Ba qui l’ont insulté. Et cela montre encore une fois que c’est notre leader Lat Diop qu’ils ne peuvent pas digérer», a dit Bacary Traoré, coordonnateur de la Cojer/Nouvelle dynamique.
Mamadou Yaya Ba, qui a finalement parlé au nom des jeunes, a invité le chef de l’Etat à appuyer les jeunes dans la formation et à les promouvoir à des postes de responsabilité. Ce jeune proche de Aliou Sall accuse : «C’est Lat Diop qui est derrière ces jeunes qui ont voulu saboter la rencontre. Et si le Président le limogeait, il dirait à la face du monde que c’est à cause de son frère Aliou Sall. En tout cas, aucune rencontre de cette structure illégale des jeunes de Lat Diop ne se tiendra dans ce département. Et ils devront se mettre dans la tête que s’ils agissent de cette manière, c’est qu’ils travaillent pour l’opposition.» Pape Gorgui Ndong a fermement condamné ces agissements. «L’heure n’est plus aux querelles. Et il faut que tous ces jeunes se mobilisent pour démontrer encore une fois qu’ils sont derrière le chef de l’Etat et qu’ils sont prêts à lui donner un deuxième mandat dès le premier tour», a-t-il dit.
Il faut dire que dans le département de Guédiawaye, la tension est vive chez les jeunes de la Cojer et inquiète les responsables de l’Apr dont le coordonnateur Aliou Sall qui n’a pas participé à cette rencontre.
latifmansaray@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here