PARTAGER

La tête de liste de la Coalition gagnante/­Wattu senegaal s’est arrêtée devant l’hôpital Dalal Jamm de Guédia­waye qu’il considère comme un de ses «bijoux».

Pour son grand tour dans la banlieue, Abdoulaye Wade a préféré communiquer par l’ambiance : le vieux tube de Pape et Cheikh, les slogans, les poignées de mains… La tête de liste de la Coalition gagnante/Wattu senegaal a été accueillie et suivie samedi par une foule monstre de militants et de badauds nostalgiques des moments forts du Pape du Sopi. Des Parcelles Assainies à Guédiawaye, c’est une marée humaine qui a jalonné l’itinéraire, scandant des «goorgui, mo bari doolé» Les forces de sécurité à bord d’un pick-up ont dû intervenir pour règlementer la circulation. Me Wade baisse les vitres de sa rutilante voiture et distribue quelques poignées de mains. Arrivé à l’hôpital Dalal Jamm de Guédiawaye que son régime a construit, mais que celui de Macky Sall a inauguré, l’ancien président de la République a fait une pose pour lâcher une petite phrase en direction de la foule : «Ce bijou est l’une de mes œuvres.» Puis, il reprend la route de Fith Mith avant de se diriger vers les Hlm Paris de Guédiawaye pour rendre visite au marabout Serigne Bassirou Bara Mbacké. D’autres localités du département ont été zappées à cause de l’heure tardive. Finalement, aucune déclaration ne sera faite par le Pape du Sopi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here