PARTAGER

47. C’est le nom de code de cette guerre des Législatives. On connaît les snipers et les fantassins qui s’arment pour décrocher la médaille d’or au soir du 30 juillet. Ce scrutin  a battu le record de participations. Comme la politique nourrit son homme, les stratégies sont bien échafaudées pour gagner cette guerre. Le mot n’est pas fort pour qualifier cette élection qui draine des passions pour des drôles de postes. Au final, le Peuple doit gagner. C’est loin d’être gagné…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here