PARTAGER

Le football en Guinée-Bissau file vers une crise. Samedi, 25 clubs et associations ont élu Fernando Tavares à la tête de la Ffgb. Cela, alors que l’instance a suspendu depuis quelques jours les élections. Malgré l’injonction de la faîtière, des clubs et associations se sont retrouvés samedi pour élire Fernando Tavares. Ce dernier, ancien membre du bureau sortant, remplace donc Manuel Lopes Nascimento. Sauf que ce dernier et son bureau considèrent illégales ces assises. Et pour cause, le 3 août dernier, la Ffgb annonce la suspension des élections dont le processus était enclenché depuis des semaines. En lieu et place, une Assemblée générale le 7 novembre pour décider de la date des élections.
Les 5 candidats en lice pour l’élection ne l’entendaient pas de cette oreille, estimant que la Ffgb cherchait du temps pour Manuel Lopes Nascimento, suspendu 10 ans par la Fifa la veille de la date initiale des élections, le 25 juillet dernier. Du coup, l’élection de Tavares, pour la Ffgb, est illégale. Les réactions de la Caf ou encore de la Fifa ne devraient pas tarder.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here