PARTAGER

L’aventure s’arrête là pour Paul Put à la tête de la Guinée. L’entraîneur belge a été limogé ce lundi à la suite d’une réunion entre le ministère des Sports et la Fédération guinéenne de football, informe Foot224. Une situation liée à l’élimination du Syli National en huitièmes de finale de la Can 2019. Nommé à la tête de la sélection guinéenne en mars 2018, Paul Put aura passé 16 mois à la tête de l’Equipe de Guinée. Il a été limogé en ce début de semaine. Tout son staff technique suivra également. Le président de la Feguifoot, Antonio Souaré, l’a annoncé lors d’un point de presse ce lundi soir. Selon lui, au vu des résultats, force était de constater «une rupture de contrat» entre les deux parties. «La Fédération a mis fin à la collaboration avec Monsieur Paul Put», a-t-il informé.
Paul Put a réussi à qualifier le Syli National à la coupe d’Afrique en Egypte après une brillante campagne en éliminatoires où la Guinée a terminé en tête de son groupe devant la Côte d’Ivoire. Mais à la phase finale, le Belge et son équipe ont déçu. Ils se sont qualifiés en finissant parmi les meilleurs troisièmes dans cette première Can à 24 équipes.
A la suite de l’élimination par l’Algérie en huitièmes de finale, un scandale est né dans la sélection guinéenne, ruinée par des révélations incroyables.
En 16 mois, Paul Put a dirigé 12 matchs officiels avec le Syli. Il a totalisé 3 victoires, 5 défaites et 4 matchs nuls.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here