PARTAGER

Lors de la conférence organisée hier par la délégation générale au Pèlerinage à la Mecque, le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur a assuré que toutes les dispositions sont prises pour éviter les difficultés rencontrées l’année dernière.

La délégation générale aux Lieux saints de l’islam est en pleine préparation du Hajj 2019. Dans ce cadre, elle a organisé hier une conférence dont le thème porte sur «Le sens du séjour dans les lieux saints : Mouna, Mousdahlifa et Arafat». Lors de cette rencontre, le secrétaire général du Ministère des affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur (Maese) a assuré que toutes les dispositions sont prises pour que les difficultés rencontrées l’année dernière (la restauration et le transport) ne se reproduisent plus. Tout en reconnaissant que des mesures doivent être prises pour éviter ces manquements, Mame Balla Cissé souligne que le pèlerinage est une épreuve. Par conséquent, le secrétaire général du Maese appelle les pèlerins à faire preuve de patience, d’endurance et d’avoir un esprit de fraternité.
Par ailleurs, M. Cissé s’est prononcé sur l’objectif fixé par les autorités de confier l’organisation du pèlerinage de façon progressive aux voyagistes privés. Si on en croit le secrétaire général du Maese, c’est en bonne voie. D’après lui, cette année, il y a 11 mille pèlerins pour les privés sur les 12 mille 860. Et à terme, informe-t-il, ce sera «zéro pèlerin pour l’Etat et 13 mille pour les privés». Lors de cette rencontre, il a été également question des innovations apportées par la délégation. D’après Mame Balla Cissé, il s’agit du dialogue, des concertations avec les voyagistes, mais aussi le fait d’aller à la rencontre des pèlerins à l’intérieur du pays pour échanger avec eux. Quant au délégué général au pèlerinage, Abdoul Aziz Kébé, il a fait savoir qu’on va vers la mise sur pied de la communauté des pèlerins. De même, il informe que des évaluations sur les réformes seront faites dans le but d’atteindre l’objectif d’ici 2022 d’être l’un des meilleurs pays dans le cadre de l’organisation du pèlerinage.
dkane@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here