PARTAGER

Hamidou Dème mise beaucoup sur Tambacounda pour sa collecte de parrainages. L’ancien juge, qui était dans la région de Tambacounda, a été chaleureusement accueilli par des militants et sympathisants qui veulent le vouloir parmi les candidats à la Présidentielle de février 2019. Sur le parrainage justement, il a indiqué que le pouvoir a déjà faussé le jeu en disant rechercher 3 millions de signatures alors que le minimum recherché est de 65 mille parrains. «Quand, dans un jeu pareil, les tenants du pouvoir y vont avec des moyens illégaux, cela fausse tout. Il y a ce qu’on appelle le fair-play démocratique qui n’est pas respecté», souligne-t-il.
L’ancien juge n’a pas manqué de relever les maux dont souffrent les populations. «Tamba est une région abandonnée», constate-t-il. Se rappelant son passage dans la région en tant que jeune magistrat en stage, il a souligné n’avoir noté «aucun progrès dans la région qui
est plongée dans les oubliettes par le régime». Après avoir entendu les doléances des populations comme l’accès à l’eau, à la santé, à l’éducation, M. Dème a admis qu’«il y a du travail que les gouvernants doivent faire et qu’ils ne font pas». Le leader du mouvement «Ensemble, changeons le Sénégal», d’ajouter : «Les populations de l’intérieur du pays et celles de la périphérie ne se sentent pas Sénégalais parce qu’aucun service public, aucune infrastructure sociale de base ne leur sont octroyés.»
afall@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here