PARTAGER

Disqualifiées pour avoir aligné une joueuse non qualifiée, les Lionnes avaient été privées de finale lors de la précédente édition. Cette fois-ci, l’Equipe nationale féminine de handball aura sa finale, après avoir éliminé hier en demi-finale, la Rdc (22-21) et s’offre par la même occasion le ticket pour le prochain Mondial.

L’Equipe nationale féminine ouvre une nouvelle page dans l’histoire du handball sénégalais. En effet, pour la première fois, le Sénégal se qualifie en Coupe du monde, après la victoire des Lionnes, en demi-finale contre la Rdc (22-21, mi-temps : 11-9). Par la même occasion, les Lionnes viennent de réaliser un parcours sans faute en gagnant tous leurs matchs. En résumé, les filles du technicien français, Frédéric Bougeant, ont réalisé le parcours idéal pour accéder en finale. Surtout devant un adversaire, considéré comme l’une des meilleures nations de handball du continent, dans un match âprement disputé.
Que du mérite pour cette bande de copines dont la seule ambition était de se qualifier pour la phase finale de la Coupe du monde, mais également de régner sur le continent africain. Elles auraient pu goûter aux délices d’une finale, lors de la précédente édition si la Confédération africaine de handball ne les en avaient privées pour avoir utilisé une joueuse qui a déjà disputé le Championnat du monde junior féminin en 2014, en Croatie avec l’Equipe de France. Il s’agit de la capitaine, Doungou Camara. Les Lionnes ont su trouver la force et le courage de surmonter cette épreuve, en l’absence de la joueuse, blessée et forfait pour la compétition. Cette fois-ci, en présence de leur capitaine qui a tenu à être présente tout au long de la compétition, les Lionnes vont disputer la finale de la 23e édition. Ce sera face à l’Angola qui a pris le dessus sur le Cameroun. L’une des meilleures nations du continent, vainqueur à plusieurs reprises du trophée et naturellement, un sérieux candidat pour le titre.
Médaillée d’argent au Championnat d’Afrique de 1974 et médaillée de bronze aux Jeux Africains de 2015, la sélection nationale sera à la conquête de sa première médaille d’or ce mercredi face à l’Angola.

Souleymane Dia, coordonnateur des Lionnes : «L’objectif est atteint, juste finir de la meilleure manière possible»

«L’objectif est atteint. Une demi-finale bien gérée comme la Rdc. Ce fut un match tendu à la fin. Du fait d’une certaine fébrilité en défense de notre part. Mais aussi, d’un manque d’expérience de ce groupe. Il ne faut pas oublier que ce groupe est composé en majorité de jeunes filles. Donc, dans les moments-clés, il y a quelques tergiversations. Tout cela, on va oublier. Aujourd’hui, on est content. On va savourer. Après notre déconvenue de Luanda, cette fois-ci, on a notre finale. Sur l’ensemble de notre parcours, ce résultat est mérité. On est à 6 sur 6. Maintenant, il nous reste à défier l’ogre angolais. On sait que ce ne sera pas facile, mais une finale reste une finale. On est content d’être là. L’objectif est atteint, il faut juste finir de la meilleure manière possible. On remercie tout le pays pour leur soutien.»
wdiallo@lequotidien.sn

wdiallo@lequotidien.sn
wiwsport.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here