PARTAGER

L’Equipe nationale féminine de handball n’a pas réussi l’exploit de se qualifier directement pour les prochains Jeux Olympiques de Tokyo 2020. La qualification a été différée par l’éternelle rivale, l’Angola, vainqueur 22-14.

Les Lionnes ne sont pas qualifiées directement pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Elles sont tombées devant plus fortes qu’elles. La marche était trop haute pour les protégées de Frédéric Bougeant battues 14-22.
Les vice-championnes d’Afri­que avaient pourtant deux options possibles pour décrocher le ticket olympique pour les Jo de 2020 face aux championnes en titre. Avec un goal average de plus trois buts, elles n’avaient besoin que d’un nul pour se qualifier ou gagner.
En plus du public du Dakar Arena, tout était réuni pour que le handball féminin sénégalais écrive une page de son histoire. Surtout après avoir décroché le ticket pour le Mondial (30 novembre au 16 décembre 2019). Une bonne ambiance rythmée par les chants et danses des supporters de Allez Casa, du 12e Gaindé, mais aussi de toute la famille du handball sénégalais.
Tout cela n’aura pas suffi pour mettre les Lionnes sur orbite. Menée dès l’entame, l’équipe sénégalaise n’a jamais réussi à passer devant. Avec un écart de deux à trois points, les Lionnes gardaient pourtant toute leur chance de changer la donne.
Mais au fil des minutes, l’écart se creuse et le doute finit par s’installer. L’Angola hisse son niveau de jeu, au moment où les Lionnes peinent à trouver la solution en attaque, multipliant les maladresses et les mauvais choix tactiques. Avec six points de retard (5-11) à moins de 5 minutes de la pause, l’Angola venait de faire un grand pas vers la qualification. La première période verra l’Equipe sénégalaise menée de 6 points (6-12).
Le discours de Frédéric Bougeant dans les vestiaires n’aura pas suffi pour remettre l’équipe sur les rails ; à l’exception de la gardienne des Lionnes, Hatadou Sako, qui a une fois encore rendu une copie propre avec plusieurs arrêts dans le match. Elle aura longtemps maintenu le navire à flots pour éviter le naufrage. Pendant une période, elle aura permis aux Lionnes de croire encore à l’exploit. Malheureusement, l’attaque n’a pas pu suivre.
Malgré l’entrée de Laura Kamdop, les championnes d’Afri­que réussissent à conserver leur avance de quatre à cinq points les dix dernières minutes. Les Lionnes n’auront su trouver la solution dans ce match. Même si elles restent désormais parmi les principales rivales des Angolaises. Les Sénégalaises disposent d’une autre chance de se qualifier pour les Jeux Olympiques lors d’un tournoi intercontinental. En attendant, il ne reste plus qu’à digérer cette nouvelle défaite et préparer les prochains championnats du monde, au Japon.
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here