PARTAGER
Port deDakar.

16,8 milliards de FCFA, c’est l’augmentation que le Sénégal a enregistrée sur les importations en un mois. Soit une hausse de 5,9%  comparée aux résultats de février dernier. Ainsi le Sénégal, qui avait importé pour février 2017 283,6 milliards de FCFA, a atteint 300,4 milliards en mars.

Selon le bulletin mensuel de l’Agence nationale de statistique et de la démographie «cette augmentation est imputable à celle des achats à l’extérieur de blé (8,0 milliards de FCFA contre 2,7 milliards de FCFA au mois précédent), de maïs (6,1 milliards de FCFA contre 1,0 milliard de FCFA au mois précédent) et d’autres machines et appareils (+21,4%) ».

D’après l’Ansd, les « les principaux fournisseurs du Sénégal sont la France (18,5%), la Chine (15,1%), l’Inde (7,3%), les Pays-Bas (5,6%) et la Turquie (4,6%). Le solde commercial s’est établi à -157,9 milliards de FCFA au mois de mars 2018, contre -163,7 milliards de FCFA au mois précédent. Cette amélioration du solde est expliquée par l’excédent vis-à-vis du Nigéria (+1,4 milliard de FCFA contre -27,4 milliards de FCFA au mois précédent) et la réduction du déficit vis-à-vis de l’Inde (-4,4 milliards de FCFA contre -16,2 milliards de FCFA au mois précédent) et de la Belgique (-9,4 milliards de FCFA contre -15,1 milliards de FCFA au mois précédent) »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here