PARTAGER

L’année 2020 s’annonce bien pour les travailleurs du privé. Dès janvier, les salaires catégoriels des travailleurs, à l’instar des Salaires minima interprofessionnel et agricole garantis (Smig et Smag), connaîtront une hausse de 5 à 8% en fonction des catégories. En effet, les 8% concernent la tranche qui va de la première et à la troisième catégorie. Et les 5% vont de la quatrième à la huitième catégorie, agents de maîtrise, techniciens et assimilés, cadres, ingénieurs et assimilés.
La signature de la nouvelle Convention collective nationale interprofessionnelle et des nouveaux barèmes de salaire du secteur privé a eu lieu hier au Conseil économique, social et environnemental (Cese). Il y a d’autres innovations dans ce nouveau texte. Il faut noter la revalorisation des taux prévus pour le calcul de l’indemnité de départ à la retraite à 45% de l’assiette de calcul de ladite indemnité de la 11ème à la 20ème année d’ancienneté et 50% pour la période s’étendant au-delà.
Dans le nouveau texte, il est également dit que le déplafonnement de l’ancienneté fixé pour le calcul de la prime d’ancienneté entraîne sa revalorisation progressive jusqu’à la retraite. On note aussi l’octroi d’une indemnité de maniement de fonds à certaines catégories de travailleurs, mais également le congé de veuvage a été élargi aux travailleurs des deux sexes. Autre chose, le nombre de jours d’absence ou de permission exceptionnelle dont peut bénéficier le travailleur en cas d’hospitalisation de son conjoint ou de son enfant a été porté de un à deux jours. S’agissant de la protection sociale, il est dit qu’au cas où l’employeur faillirait à son obligation d’affilier le travailleur à une assurance maladie obligatoire, la prise en charge des frais d’hospitalisation du travailleur malade a été garantie.

1 COMMENTAIRE

  1. Aux voleurs !!! Aux voleurs !!! Aux voleurs !!! Messieurs Ball,Dia,Cissé,Nianget consorts du G 23》vous devriez avoir honte de vos 23 ans de gestion calamiteuse,désastreuse,immorale et amorale.(Seuls votre entourage,vos amis,vos soukh niak diom qui ont vendu leur honneur au diable sont les privilégiés et ayant droit aux missions à l’étranger,aux promotions douteuses et nos méritées et à des reclassements indus. Journalistes émérites menez cette enquête et vous serez édifiés sur ces faits de gestion inhumaine,injuste et inéquitable: Tous les congés dus ne sont pas payés,l’enveloppe de reclassement 2019 n’est pas payé(Heureusement que pour ce cas le président Macky Sall a instruit la nouvelle société de payer pour ne pas perturber le processus )car connaissant notre force à mener une grève bien ordonnée, que dire des nouvelles fraîches recrues tous toucouleurs de Aéré Lao parents de l’ex DG parti par la petite porte. Des embauchements à l’insu du DRH que de nom le pauvre Ablaye Cissé le plus minable qui devrait s’approprier le leadership,la compétence et le charisme des ex DRH comme Babacar Diakhaté,Souleymane Mbaye ou feu Ablaye Fall .Ces nouveaux agents sont tous ventilés et cachés dans les directions régionales et centres lointains. Nos 5% de l’ancienne SDE ne sont pas élucidés et les différents fonds(fcp,c elui de l’habitat,du social etc) ne sont pas clarifiés et nous ne connaissons pas leur nouvelle adresse.Mais qu’ils sachent que nous avons une arme mortelle:Le recouvrement en cours est de leur exercice et nous serons intraitables la dessus ,on se l’approprie simplement pour payer nos congés.《Péssoum kanam borome makoy fadial bopam》.Sen’Eau n’a même pas le temps de s’en occuper,et nous exhortons la nouvelle société de ne pas commettre l’erreur de nommer les anciens intouchables qui géraient à leur guise comme bon leur semblait,sans éthique ni déontologie (Ablaye Cissé,Maguette Niang,Hamidou Kane le mystique et surtout Elhadji Dieng formé, encadré par la grande Mme Kèbè la garmy, qu’il a fini de trahir et en plus lui mettre des bâtons dans les roues. Il a fini de placer que ses amis dans les postes clés de la DCM.Enquêtez dans les régions de St Louis et de Louga,vous ne verrez que des proches de Zeinab Sy l’éternelle célibataire qui ne sait même pas bien manier la langue de Molière et malgré tout occupe le poste clé de chef de service. Ça me rappelle l’ancien chef de service recouvrement administratif Mbaye Diagne Dia sorti d’une école primaire publique. D’autres révélations suivront. Wait and see.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here